10 jours en Bosnie-Herzégovine : Medjugroje, Mostar et permaculture

<– CROATIA : Entre mer et terres.

Le 3 octobre au matin nous nous levons sous la pluie. Pluie qui nous imbiba jusqu’aux os et nous donna au passage une bonne excuse pour un chocolat chaud à 11h (avec SLAG !! = chantilly).

Nous avons laissé Jérémy, le cyclo-voyageur avec lequel nous voyageons depuis 3 jours, en Croatie. Direction la frontière de la Bosnie Herzégovine où la douane nous laissera passer sans même tamponner notre passeport.

Routes et nouveaux paysages

Nous avons roulés sur des plateaux perchés entre les montagnes, en passant de bons petits cols de temps à autre. Ces plateaux perchés sont des paysages que nous avons découvert depuis la Croatie : de grandes étendues plates entourées de reliefs, absolument magnifiques ! Nous étions d’ailleurs sur la route de Medjugorje, qui signifie en slave « région entre 2 monts ».

PA030001

Medjugorje

Nous sommes arrivés chez Ivan et Ljubiza, 2 hôtes merveilleux qui nous ont accueilli les bras ouverts, avec gâteaux, caj (thé) chaud, du raisin et surtout : « 3 mm of medecine » ! Autrement dit la rakija ! Cette rakija qui fût la première d’une longue suite de notre passage dans les balkans !

PA060002

Avec Ivan et Ljubiza nous parlons beaucoup avec de la communication non verbale, avec les mains, les sourires , et un peu d’anglais. Ici, nous nous ressourçons, nous nous reposons et nous prenons le temps de faire le point sur ce voyage. La ville est très prisée par les magasins d’objets religieux, un peu comme à Lourdes en France. En effet, Medjugorje est lieu de pèlerinage, l’histoire raconte que la Vierge Marie est apparue à des enfants il y a 30 ans et qu’elle continue d’apparaitre à l’un d’entre eux encore aujourd’hui.

La ville en elle même est oppressante à cause des magasins, des enseignes qui clignotent dans tout les sens pour attirer le touriste ou le pèlerin. Mais si on se rend sur les sites spirituels, on peut y apprécier le calme et l’atmosphère positive qui y règne… Dans notre périple, cet arrêt change un peu nos habitudes et c’est tant mieux. Nous repartirons 4 jours plus tard en direction de Mostar.

Mostar une ville aux influences Christiano-Musulmane

La route entre Medjugorje et Mostar nous a fait descendre du plateau pour longer la rivière.

Nous profitons des grenades qui poussent absolument partout et encore de quelques figues !

PA060005
PA060004
IMG_20191007_103303

La ville de Mostar est encadrée par les montagnes aux quatre points cardinaux. Nous découvrons pour la première fois du voyage les premières grandes Mosquées et leurs minarets. Arrivés à 12h à l’heure de l’appel de la prière dans la vieille ville en pierre, nous sentons l’Orient !

PA070016

Après avoir visiter la ville (ce qui est toujours assez rapide quand on est avec les vélos) nous prenons la route de chez Bambi, un warmshower qui nous accueil dans son association : Zemljani !

Zemljani !

Nous sommes arrivés en fin d’après midi au milieu des vignes et des oliviers où Bambi a construit une petite cabane et un jardin accueillant son association.

Zemljani est une association dédiée à promouvoir la permaculture par l’expérimentation et la construction de systèmes durables, le lieu se veut être un laboratoire, une école et aussi par la même occasion un petit camping accueillant les voyageurs comme nous sous les oliviers.

Zemljani en slave veut dire : qui vient de la terre.

Ils sont dans les 2 premières années de création du lieu, voici leur petite vidéo de présentation de leur projet :

Nous avons posé notre tente pour 4 jours sous un olivier, le temps de découvrir le lieu!

PA090025

La petite association a mis en place un petit business de circuit court en fournissant des conserves d’Ajvar*, d’Humus et de beurre de graine de courges pour les particuliers. Nous assistons donc à la préparation de ces merveilleux mets et nous prenons des notes.

*L’Ajvar est une spécialité culinaire que nous avons découvert depuis la Slovénie, c’est une sauce à base de poivrons, d’huile et d’ail, qui est présente sur presque toutes les tables que nous rencontrons. (petite recette dans notre article : A propos de ce qu’on mange )

En restant dans le thème de la cuisine yougoslaves (si on peut dire), depuis la Slovénie nous mangeons aussi des Büreks ! Le bürek est une sorte de pâtisserie salée constituée d’une pâte très fine, grasse et farcie au fromage, au épinards/blettes ou bien à la viande. Nous nous en régalons !

Ici à Zemljani nous avons préparé les lits de culture pour planter des blettes destinées à la boulangerie d’à côté pour ces fameux Bürek ! Le circuit court se met en place 😀 !

Nous avons passé une après midi à « mulcher ». Le mulch est une technique consistant à couvrir le sol à l’aide de divers matériels à disposition. L’objectif général est de fournir des bonnes conditions à l’implantation d’une culture en fournissant de la matière nutritive, en protégeant le sol de l’érosion et en protégeant la prolifération des adventices.

PA090031

Ici nous avons utilisé des cartons pour protéger les jeunes pousses de la concurrence des adventices, de la paille pour couvrir et de l’eau pour favoriser la dégradation des matériaux et l’humidité. Le carton fourni beaucoup de carbone et la paille de l’azote, il y a donc un équilibre présent pour les jeunes blettes. Cette technique à l’aide de carton permet une implantation rapide sans travail du sol d’une culture. Il n’y aura plus qu’a ouvrir un peu le paillage, peut être mettre un peu de compost et planter les jeunes pousses.

PA110032

Notre dernière soirée à Zemljani nous avons fait une superbe rencontre. Nous avons croisé le chemin de Auréline et Corentin, un tandem français parti en vélo autour de l’Europe pour rencontrer les acteurs du changements, pour réfléchir à ces challenges climatiques et sociaux auxquels nous faisons face et auxquels nous allons répondre ! Quelle rencontre, nous avons tellement à partager, les idées fusent !

Nous ressentons cette évidence que nous ne sommes pas seuls à vouloir répondre aux challenges de notre génération et que les réponses que nous trouvons sur la route sont proches et se rassemblent autour de créer des lieux de résilience, des lieux coopératifs, des lieux où l’on cultive et on se cultive ! ..

Cette rencontre fût courte mais intense, nous nous disons à bientôt … 🙂

Auréline et Corentin se sont donné ce rôle de REPOR-TERRES, et ils partagent leurs expériences et écrivent de superbes articles, foncez voir : http://letandemelilots.oiseauroch.fr/ . Lire leur blog nous fait vraiment réaliser que les solutions sont partout, que le monde déborde de belles initiatives !

L’activité n’était pas débordante à cette époque dans le jardin et nous avons eu beaucoup de temps pour nous, ce qui est rare ! Nous avons profité de ce temps pour démarcher des fermes en Grèce pour l’hiver.

Durant notre séjour nos plans ont changés plus d’une fois. Finalement nous n’irons pas en Grèce, après avoir reçu un mail de notre amie Lucie qui nous informait d’un atelier dans une association au Kosovo sur la réalisation d’un Rocket Mass Heater (poêle de masse), notre prochaine destination fût décidée.

Ce fût une nouvelle sorte de challenge pour nous : être au Kosovo pour le 21 octobre, c’est à dire 10 jours pour faire 550 km en passant par un pays des plus montagneux : le Monténégro !

Nous quittons Bambi et nos deux nouveaux amis le 11 octobre pour se lancer dans la traversée du Monténégro.

MONTENEGRO : Grimpette et découverte de Plana (petit chien) –>

IMG_20191007_083557
Du bon pain au beurre !
PA120037
Paysage bosnien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :